SPORT

Élection FIF / Pourquoi Sidy veut forcément écarter Drogba

Didier Drogba à Pyla, à Chypre, le 19 mars 2019. MATTHIEU CLAVEL / AFP

Les bruits de chaises musicaux auxquels nous assistons à la faveur de l’élection du futur président de la FIF n’est pas fortuit. Au de-là de l’aspect visible sportif, il y a surtout celui, financier, qui prime sur tout pour l’ancien président, Augustin Sidy Diallo.

En fait, pourquoi Sidy Diallo a une peur bleue de la candidature de Didier Drogba?
La Côte d’Ivoire devait organiser la Can en 2021 n’eut été l’incapacité du Cameroun à le faire en 2019 et dont le retrait de la compétition a impacté sur le calendrier de la Côte d’Ivoire.
Depuis lors, Sidy Diallo avait déjà constitué son équipe organisationnelle avec à sa tête Lambert Feh Kessé.

Sidy Diallo a pris le soin de passer déjà l’écrasante majorité des marchés relatifs à l’organisation de la Can. Il s’agit des marchés des stades à construire et à refaire, des hôtels, de la communication, des locations de véhicules pour ne citer que ces aspects visibles. Et ce sont plusieurs milliards en jeu à gagner par Sidy et son équipe. Pas par la Côte d’Ivoire.

Si éventuellement Didier Drogba venait à s’installer à la FIF, l’ancien capitaine pourrait remettre ce juteux marché en cause. Voilà toute la peur de Sidy Diallo.
Il veut donc “installer” Sory Diabaté pour qu’il puisse gérer paisiblement la Can 2023. Car qui dit Sory dit Sidy.

L’intrusion spontanée de dernière minute de Sidy Diallo n’est pas due à sa trop grande préoccupation du football ivoirien. Il a juste peur de perdre des milliards qu’il a déjà programmés pour sa paisible retraite.
Donc Sidy se fiche éperdument du bien-être du football ivoirien. Les présidents de clubs devraient en tenir compte.
À bon entendeur…

Tibet K, Event News TV( Paris)

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire