SOCIÉTÉ

En Côte d’Ivoire, le secrétaire général de la FESCI exprime les difficultés des étudiants face au Coronavirus

La pandémie du Coronavirus a des conséquences drastiques sur toutes les couches sociales. Même les étudiants des universités notamment ceux qui vivent actuellement dans les résidences universitaires ne sont pas épargnés par cette situation.
Il convient de souligner qu’au nombre des mesures barrières pour freiner la pandémie du CORONAVIRUS il a été question de la fermeture des écoles et universités sur toute l’étendue du territoire, mais également des maquis et restaurants.
Alors que de nombreux étudiants qui n’ont pu rejoindre leurs différentes familles sont restés sur place dans les résidences anniversaires. C’est le cas à Abidjan des campus de Cocody , de la cité rouge , et celui d’Adjamé 220 logements .
Selon le S.G de la FESCI Saint- Clair Allah alias Makélé plus de 11 mille étudiants vivent dans les résidences anniversaires.

Les restaurants universitaires où les étudiants se procuraient des repas subventionnés à moindre coût variant entre 250 et 300 FCFA ont été fermés. Même les tenancières des restaurants privés situés à la périphérie des différentes cités sont portes closes.
Conséquences les étudiants ne savent plus où se procurer de la nourriture, c’est désormais un parcours du combattant pour se nourrir.

En plus de la nourriture ils doivent encore mettre la main à la poche pour se procurer matériel de protection contre le COVID -19.
Face à cette situation le premier responsable des étudiants n’a pas manqué d’exprimer ses inquiétudes face aux difficultés que vivent les étudiants dans ce contexte de CORONARIVRUS. Le 28 mars dernier il a lancé un appel à solidarité à toutes les bonnes volontés à l’endroit des étudiants.

Heureusement son appel n’est pas tombé dans les oreilles de sourds.
Les réactions ont été spontanées. Des personnes et non des moindres, des organisations ont commencé à voler au secours des étudiants en leur apportant des dons de vivres et du matériel pour se protéger contre le COVID -19.
Au nombre des donateurs, il y’a le Front populaire ivoirien, notamment la deuxième vice-présidente Simone EHIVET GBAGBO qui récemment leur a fait un important don de 3,5 tonnes de riz, plusieurs cartons d’huiles, des cartons d’eau minérale , plusieurs cartons de gels hydro alcoolique. «Nous sommes véritablement en difficulté. Certains étudiants peinent à avoir un seul repas par jour. Aujourd’hui il n’y a plus de système de cours à domicile qui permettaient aux étudiants d’avoir de l’argent pour se nourrir.» Avait déclaré à cette occasion Saint –Clair Allah devant la délégation du Front populaire ivoirien conduite par Nestor Dahi président des jeunes du parti de Laurent Gbagbo.

Dezate à Abidjan

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire