POLITIQUE

Enrôlement des électeurs / La CEI avoue son échec

Le bilan provisoire de l’opération d’enrôlement sur la liste électorale est  largement  en deçà des espérances.

En Cote d’Ivoire ce sont  3.000.000 de personnes en âge de voter  qui ne se seraient toujours pas enrôlées.   Au  dernier recensement électoral  seulement  428 233 nouvelles personnes  se sont   inscrites sur la liste électorale, 487.568 requérants déjà inscrits  ont  actualisé leurs donnés. Soit au total 915.801 personnes enrôlées. Chiffres  donnés  lors d’une conférence de presse animée par M. Gervais Coulibaly 2è vice – président de la Commission électorale Indépendante (CEI).

Qui toutefois  se dit satisfait  de l’opération par rapport à la précédente où uniquement 200.000 nouveaux  majeurs ont été enrôlés. Comme on le constate, même si la CEI  n’a pas encore reçu  les chiffres d’enrôlés  de certains centres dont ceux de la Nawa,  du Cavally et du Tchologo pour problème de connexion, il faut dire  que les données   provisoires obtenues  sont  très faibles si  l’on fait le ratio nombre de personnes en âge  de voter   non inscrits qui est de plus de 3 millions, contre 428 233 nouvelles personnes inscrites. On peut parler d’un échec  cuisant de l’opération d’enrôlement  sur la liste électorale.

La CEI donne  ainsi  raison à la coalition EDS qui parle d’un ‘’ échec ‘’ en annonçant un taux de ‘’ 6 à  9% ‘’ de personnes  enrôlées.

Ce mouvement politique avait appelé ses militants à boycotter l’opération d’enrôlement qui s’est tenue du 18 au 24 juin 2018 .Opération qui avait été émaillée   de nombreux incidents dans plusieurs villes , avec des fraudes  et le convoyage d’électeurs , phénomène  pour lequel  la CEI avoue sont impuissance car aucune disposition n’est prévue    dans ses règlements  pour  sanctionner  les auteurs .

Albert Zatté