SPORT

Football/ FIFA Comité de normalisation désigné à la FIF

L’ONU gouverne le monde, la FIFA gouverne le football
Ce n’est plus un débat. L’information, lourde, épaisse, est tombée depuis le 24 décembre 2020. Le bureau du conseil de la FIFA a décidé de désigner un comité de normalisation à la tête de la Fédération Ivoirienne de Football. Cela en application de l’art 8 alinéa 2 des statuts de la FIFA.
Et au gendarme du football mondial d’expliquer cette sentence. “Cette décision résulte du fait que les instances dirigeantes du football ivoirien ne sont pas parvenues à organiser une procédure électorale conforme aux exigences statutaires et réglementaires applicables à toutes les associations membres de la FIFA”.
Elle va plus loin pour préciser : ” Après plusieurs mois d’échanges avec la FIF, l’échec a été attribué à des lacunes intrinsèques au sein du processus et structures de gouvernance de la FIF”.
Colère à gauche, joie à droite. Peu importe. La décision est là. Implacable. Elle va s’appliquer à notre football. Contre notre gré. Les gesticulations de Sam Ettiassé n’y pourront rien changer.
C’est ce qu’on pourrait appeler la rançon du choix. Le football ivoirien a mérité ce qui lui arrive.
Au lieu d’échanges intelligents et productifs, la famille du football a privilégié les querelles de clochers. Les égos surdimensionnés des uns et des autres ont pris le dessus sur l’essentiel; le football.
La guéguerre a débuté depuis des lustres. Le processus électoral suspendu depuis le 27 août 2020 par la FIFA. Le résultat est là.
Le CN de la FIFA va bientôt s’installer. Sa mission va s’étendre jusqu’en décembre 2021. Il va provisoirement gérer la FIF et organiser l’élection à venir.
C’est sûr. Le CN de la FIFA ne pourra pas régler tous les problèmes du football d’un coup de baguette magique. Mais il aura le mérite de faire les choses bien et proprement par rapport à son éthique.
Et que personne ne se méprenne. La FIFA est au football ce qu’est l’ONU dans la gouvernance du monde. Elle se donne toujours les moyens d’atteindre ses objectifs. Même les états n’ont pas qualité pour s’ingérer dans les affaires du football. Comprenne qui veut.
T.K.

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire