CULTURE

France / Fête de la musique Wê : Balou 1er et Jaurès le Rossignol font danser et danser leurs parents – Un autre show annoncé

Balou 1er et Jaurès, encadrant Tidiane Houla, dans les locaux de la Radio Africa N°1 à Paris, quelques heures avant le Show de Noisy le Sec

Joli cadeau de fin d’année 2018 pour la communauté Wê vivante à Paris et environs. Ainsi pourrait-on résumer le spectacle offert à elle par AFRIK ARTS PROD, la nuit du vendredi 28 au matin du samedi 29 décembre 2018 à l’espace Mozaik de Noisy le Sec.

Arrivées très nombreuses de tous les coins de l’ïle de France, les populations Wê ont dansé aux sons des productions musicales de Balou 1er et Jaurès le Rossignol. Deux jeunes artistes de leur terroir venus spécialement du pays. Qui ont eu le soutien de leurs devancières que sont Rose Bâ, Jeanne Dah, Adeliz et Mahily Bâ, présentes à cet spectacle. Plusieurs autres artistes dont Natou Ziza à travers leurs prestations ont donné un contenu complet à cette nuit de la musique Wê animée par l’artiste comédien Glazaï Kevin.

Placée sous la présidence de Roger Gah Arsène, maire de la commune de Bangolo, sous le patronage de Bahi Antoine, capitaine des Douanes en Côte d’Ivoire et sous le parrainage de Serges Doh, homme d’affaires résident aux USA, « cette soirée, selon des spectateurs très heureux, est venue faire oublier près d’une décennie de manque de show typiquement wê dans la capitale Parisienne ».

C’est donc à juste titre que Tidiane Houla, co-organisateur de la soirée entend remettre le couvert le samedi 2 février 2019 avant le retour des deux artistes tradi-modernes au pays.  » Oui ! Nous allons offrir une nouvelle soirée à nos parents de Paris pour ensemble célébrer de façon beaucoup plus festive l’entrée dans la nouvelle année » a-t-il dit,  soulignant que ce sera l’occasion pour les artistes de dire au-revoir à tous, mais aussi l’occasion pour les organisateurs de s’excuser pour les désagréments dont ont pu être victimes leurs parents lors de la première soirée.

Arrivé des Etats Unis pour cette nuit du 28 décembre 2018, le parrain Serges Doh a saisi l’occasion pour appeler toutes les communautés Wê à travers le monde entier à la solidarité et à la cohésion.  » Nous devons sortir de toute sorte de considération religieuses, politiques et même régionales pour donner une force aux diasporas Wê et par conséquent à nos parents aux pays (…) Soyons soudés, agissons ensemble » a plaidé Serges Doh, cette nuit.

Avant le show d’au-revoir, Balou Premier et Jaurès le Rossignol  donnent rendez-vous à leurs parents de Nantes et environs, le Dimanche 13 Janvier 2019 à partir de 14h au 38 rue du Breil (à Nantes) pour une matinée dansante baptisée « Allons à Guémon ».

Blaise BONSIE