SOCIÉTÉ

Hadj 2018 / Ouattara à la Mecque en fauteuil roulant : Le voile de la Kaaba déchiré

Les images du chef de l’Etat ivoirien, à la Mecque en fauteuil roulant, font les choux gras des forums de discussion sur les réseaux sociaux. D’autant plus qu’une forte tempête a déchiré le « Kisswa » de la Kaaba.

Pour son premier pélérinage à la Mecque après un premier séjour à Médine le 17 août 2012, Alassane Ouattara n’est point passé inaperçu. Ce moment d’ordinaire spirituel s’est averé être un buzz qui alimente les dissusions sur les réseaux sociaux. Passé l’épisode du fauteuil roulant dans lequel se déplacait le chef de l’Etat selon des images livrées par son staff certainement, c’est une impressionnante tempête aux conséquences désastreuses qui s’est abbatue à la Mecque et à Mina dans la nuit du dimanche 19 au lundi 20 août 2018.

Le voile de la Kaaba est déchiré. Si aucune victime n’est déplorée, c’est loin d’être le cas en Inde oû des centaines de milliers de victimes sont enrégistrées.

Le fauteuil roulant évoquent chez certains détracteurs de Ouattara une preuve des problèmes de santé du chef de l’Etat non sans établir un parallèle entre ces intempéries et celui qu’ils accusent  d’être le responsable de la guerre en Côte d’Ivoire. Pour ses partisans, il urge de respecter ce moment de prière, pilier de l’islam. « Celui qui reconnaît ses transgressions et les abandonne, obtient la miséricorde de Dieu », soutiennent les plus reservés. Pour un baptème de feu, Alassane Ouattara n’oublira pas de sitôt son premier pélérinage à la Mecque.

Cyrille NAHIN

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire