AFRIQUE & MONDE

Heurts à Madrid après la mort d’un vendeur ambulant sénégalais

En colère après le décès de l'un des leurs, les vendeurs à la sauvette de Madrid ont affronté la police jeudi soir | JAVIER LIZON / EPA/MAXPPP

La mort d’un Sénégalais qui aurait fui la police a provoqué la colère des vendeurs à la sauvette de la capitale espagnole. Une manifestation de protestation a dégénéré jeudi soir. Bilan : au moins 10 membres de la police nationale blessés et six arrestations parmi les manifestants.

Dix policiers ont été blessés et six personnes arrêtées lors de heurts dans le centre de Madridjeudi soir après le décès d’un vendeur à la sauvette sénégalais, a indiqué vendredi la police espagnole.

« Le nombre de blessés est de dix policiers nationaux. Cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas plus de blessés parmi les policiers municipaux », a expliqué un porte-parole de la police nationale.

Par ailleurs, six personnes de nationalité espagnole ont été arrêtées, dont un mineur et une femme, selon la police nationale.

Des protestataires ont jeté des pierres, pavés, bouteilles sur un camion de pompiers et les forces de l’ordre, qui ont répliqué notamment en tirant des balles en caoutchouc. Dans des rues adjacentes et au-delà, ont été incendiés des éléments de mobilier urbain et des vélos.

Un décès dans des conditions troubles

Les heurts, inhabituels dans la capitale espagnole, avaient démarré vers 20 h 30 GMT lorsqu’une manifestation de protestation suite au décès d’un Sénégalais d’une trentaine d’années. Mam M’Baye Diaye était vendeur à la sauvette sur la place de la Puerta del Sol, la plus célèbre de Madrid, selon les témoignages de plusieurs (…)

Retrouvez la suite de cet article sur Ouest France

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire