SOCIÉTÉ

Immigration clandestine – Bouaké Fofana : « Le Worodougou fait partie des régions qui fournissent les plus gros contingents »

Dans un entretien accordé au confrère Soir Info dans sa parution 7011 du vendredi 23 février 2018, Bouaké Fofana, président du Conseil régional du Worodougou fait des aveux sur la ruée des jeunes de sa région vers l’immigration clandestine vers l’Europe.

« Le Worodougou, si je ne m’abuse, fait partie des régions qui fournissent les plus gros contingents de jeunes qui partent, par des moyens précaires, vers l’Europe. Il ne se passe pas de mois sans qu’on nous annonce le décès de l’un de nos frères qui n’est pas arrivé à bon port. Les parents qui encouragent leurs enfants estiment que c’est le moyen le plus sûr pour parvenir à un mieux-être. », a-t-il avoué.

A la question de savoir quelles solutions propose-t-il pour les retenir sur place, le président du Conseil régional du Worodougou, par ailleurs directeur général de la Société Ivoirienne de Construction et de Gestion Immobilière (SICOGI), félicite d’emblée le Président Ouattara pour avoir attiré l’attention du monde entier sur ce sujet. Il espère que des moyens seront donnés aux jeunes pour les retenir dans leurs pays. Au niveau local, Bouaké Fofana évoque un projet d’amélioration de l’attractivité du Worodougou. « Notre souhait, c’est de voir l’agriculture offrir des opportunités aux jeunes. », a-t-il fait savoir sans donner de détails sur son projet.

Cyrille NAHIN

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire