SOCIÉTÉ

Insécurité / Scène de guerre devant le palais de justice de Yopougon

Le  mardi 15 mai 2018  il y a  eu horreur et terreur devant le palais de justice d’Abidjan -Yopougon. Un affrontement  sanglant entre syndicalistes du transport en commun  a fait des blessés graves.

De fait, deux factions rivales de syndicalistes de transport de mini cars communément  appelés gbaka  se sont affrontées à l’aide de machettes, couteaux, de bouteilles cassées, de gourdins pour des raisons non encore élucidées.

Cette barbarie c’est soldée par de nombreux blessés graves,  une dizaine de personnes arrêtées.   Selon des témoins  interrogés sur place, les affrontements ont débuté vers 10 h du matin.

Un groupe de personnes armées de couteux et de machettes, fait irruption devant le palais  de justice où se trouve une gare de mini cars.  Ils s’attaquent automatiquement aux responsables  de la gare.

Une course poursuite s’engage  entre les bagarreurs dans les rues de Yopougon créant la panique et la débandade au sein des populations et  des travailleurs du palais de justice.

Une victime grièvement blessée et  ensanglantée,  pour échapper à ses bourreaux  pénètre au sein du palais de justice. Les forces de l’ordre alertées interviennent et maitrise  la situation. Ils auraient arrêté  au moins 10 personnes. La gare a été interdite par le Procureure du palais de justice.

Albert Zatté