AFRIQUE & MONDE

Les données personnelles de 267 millions de comptes Facebook vendues sur le dark web

Une entreprise de cybersécurité a pu mettre la main sur ces informations précieuses avant qu’un acteur malveillant ne s’en empare.

Alors que des chercheurs ont découvert il y a quelques jours que 530 000 comptes de l’application de visio-conférence Zoom étaient en vente sur le dark web, une information de Bleeping Computer révèle que 267 millions de comptes Facebook s’y sont également retrouvés. Une fois de plus, le prix affiché défiait toute concurrence: 500 livres, soit à peine 568 euros.

Cette fois, les mots de passe des utilisateurs concernés, américains pour la plupart, n’étaient pas disponibles. Cependant, ces données comprenaient pour certains d’entre eux leur nom complet, leurs identifiants, leur adresse mail, leur date de naissance et leur numéro de téléphone. Des informations extrêmement précieuses pour des hackers spécialisés dans le phishing, cette pratique malveillante qui permet de récupérer des informations personnelles d’un internaute en se faisant passer pour un acteur légitime.

Optimiser ses paramètres de confidentialité

Selon le chercheur ayant découvert cette fuite, Bob Diachenko, l’organisation criminelle à l’origine de cette vente aurait volé les informations de l’API (interface de programmation) de Facebook avant qu’elle ne soit supprimée. Cette hypothèse n’a pour l’instant pas été confirmée par le réseau social.

Heureusement, la société de cybersécurité Cyble, qui avait déjà découvert la fuite des 530 000 comptes Zoom, a décidé d’acheter ces données personnelles avant que d’autres pirates malintentionnés ne s’en emparent. Cyble recommande par ailleurs aux utilisateurs de Facebook d’être particulièrement vigilant concernant les paramètres de confidentialité de leur compte, et de prendre garde aux e-mails et SMS douteux.

Source : Le Figaro.fr

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire