POLITIQUE

PDCI –RDA / Les jeunes crachent leurs vérités à Ouattara et demandent à Bédié de sanctionner les partisans du parti unifié

Le président de la jeunesse urbaine du PDCI M. Valentin Kouassi  a animé une conférence de presse  ce mercredi 18 juillet 2018  au siège du PDCI à Cocody . A cette occasion il a donné la position  de la structure qu’il dirige concernant  la mise en place du parti unifié.

‘’Le RHDP se trouve traverser par des dissensions jusqu’à l’assassinat de cette alliance  le lundi 16 juillet 2018 ‘’ a d’entrée de jeu déclaré le président Valentin Kouassi .  En tout cas le président de la  JPDCI Urbaine  n’est pas allé du dos de la cuillère, il a été très amer fasse à cette attitude des responsables du RDR qui seraient selon lui dans une dynamique de’’ confiscation du pouvoir ’’. Pour lui la création du parti unifié  consacre  ‘’ la rupture de l’alliance RHDP ‘’. Il a donc  demandé  au président Bédié ‘’ de prendre des sanctions disciplinaires’’ à l’encontre  de tous les cadres du parti qui n’ont pas été mandatés  et qui étaient  présents  à l’assemblée générale constitutive du parti unifié.

’ Tous ceux qui ont été à l’A.G doivent être sanctionnés, nous demandons que  tous les ministres qui y sont allés  sortent du secrétariat exécutif  qui est le cabinet du président Bédié ‘’  dira-t-il . Autre sanction,  il  demandé que les cadres PDCI  partisans du parti unifié  qui sont déclarés candidats  aux élections locales à venir fixées au 13 octobre 2018 soient  remplacés par d’autres militants du parti. Le conférencier  a ajouté qu’il ne doit plus être question de présenter des candidats uniques aux élections locales,  le PDCI doit avoir  ses candidats partout sur le territoire national.

Plus loin dans son intervention M. Valentin Kouassi à réaffirmer le soutien total  de la jeunesse du parti à son leader Bédié ‘’ , annonçant un meeting de soutien de la jeunesse du PDCI   . Avant de lui demander de refuser la main tendue du président Alassane Ouattara l’invitant à ‘’ prendre sa place dans le parti unifié ‘’.  M. Kouassi Valentin a exigé la refonte la Commission électorale indépendante(CEI) parce que le RHDP n’existe plus par conséquent  le PDCI en tant que parti  politique  doit  y avoir son représentant.

Le conférencier a  annoncé que son parti est dans une logique de reconquête du pouvoir d’Etat en 2020 et par ailleurs n’exclut pas une probable  alliance avec d’autres partis  politiques de l’opposition dont le Front populaire ivoirien.

Albert Zatté