POLITIQUE

Piqûre de rappel/ Mamadou Koulibaly: «Gbagbo a été candidat en 2010 en tant que LMP et non FPI »

Dans un tweet publié ce dimanche 20 mai 2018, Mamadou Koulibaly, fondateur de Liberté et Démocratie pour la République (LIDER) a rappelé, à travers un exemple, la nécessité pour l’opposition ivoirienne de fédérer ses forces en vue de l’alternance au pouvoir d’Etat en 2020.

« Savez-vous que Laurent Gbagbo a été candidat, à l’élection présidentielle de 2010 en tant que LMP et non en tant que FPI? L’opposition qui gagnera en 2020 ne sera pas uninominale mais sera unicolore. Plusieurs groupes fédérés pour un objectif commun: Le Pouvoir et la démocratie. », a publié l’ex-numéro 2 du parti de Gbagbo. Si Koulibaly ne précise nullement le destinataire de ce message, le contexte ramène au bicéphalisme au Front populaire ivoirien (FPI) ainsi qu’aux sons discordants de l’opposition ivoirienne au sein de laquelle aucune candidature ne fait pour l’heure l’unanimité à deux pas de la présidentielle 2020.

Par ailleurs, semblent concernés par cette brève piqûre de rappel, les militants du FPI qui n’ont jusque là pas fait leur deuil du départ de Mamadou Koulibaly. Ces derniers perçoivent difficilement la formation des grands ensembles aux objectifs communs. C’est la position de cet internaute qui n’a pas tardé à répondre à Mamadou Koulibaly. « Je vous conseillerais de retourner au FPI. Quand on vit dans un Pays qui ne vote que par grands groupes politiques, il vaut mieux rester dans son grand groupe et lutter en son sein pour changer les choses. », a-t-il indiqué.

La conquête du pouvoir d’Etat par l’opposition ivoirienne en 2020 sera loin d’être une sinécure.

 

Cyrille NAHIN