POLITIQUE

Politique Ivoirienne / RHDP : Après Adjoumani, Duncan se dresse contre Bédié avec ” PDCI- Renaissance”

Photo de famille de PDCI - Renaissance / Photo :Serenti News

Comme annoncé le lundi 17 décembre dernier, le PDCI a désormais un nouveau mouvement en son sein.    “Ce mouvement s’appelle la Renaissance”, a affirmé Daniel Kablan Duncan, 1er vice-président du Pdci-Rda et coordinateur des vice-présidents au sein de ce parti. C’était le dimanche 23 décembre 2018, à la Patinoire de l’hôtel Ivoire.

On retrouve dans ce mouvement les ministres: Albert François Amichia (ministre de la Ville et maire de Treichville), Beugré Mambé (gouverneur du District d’Abidjan), Claude Isaac De (ministre de l’Economie numérique et de la Poste), Raymonde Goudou Koffi (ministre de la Modernisation de l’Administration), Alain-Richard Donwahi (ministre des Eaux et Forêts), Jean-Claude Kouassi (ministre des Mines et Géologie) Abinan Kouakou Pascal (ministre de l’Emploi et de la Protection sociale), Dr Aka Aoulé (ministre de la Santé et de l’hygiène publique), Siandou Fofana (ministre du Tourisme), Ahoua N’Dohi Théophile (Inspecteur général d’État) et Patrick Achi, secrétaire général de la Présidence de la République.

De nombreuses autres personnalités étaient invitées à cette cérémonie de lancement, notamment, l’ex-secrétaire général du Pdci, Laurent Dona-Fologo, Félix Anoblé (secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce, chargé des Pme), président du “Forum des Houphouëtistes” et président du Conseil général de San-Pedro.

Selon Monsieur Duncan, vice-président de la République, ce mouvement est “un creuset où tous ceux qui se réclament du père de la nation se retrouve”. Avant d’ajouter que “ce mouvement fait suite à la déclaration qui a été rédigée et qui a reçu des centaines de signatures”.

Selon Daniel Kablan Duncan, “la place du Pdci-Rda n’est pas ailleurs mais doit être là où se trouve la famille des Houphouëtistes”.

C’est pourquoi, il a lancé un appel à tous ceux qui se réclament d’Houphouët-Boigny et à tous les autres mouvements à rejoindre le nouveau mouvement pour réécrire ensemble l’histoire de la Côte d’Ivoire.

A en croire Daniel Kablan Duncan, après les fêtes de fin d’année, des missions seront déployées à l’intérieur du pays pour expliquer aux populations leur vision mais aussi entreprendre la réconciliation entre les deux Présidents, Ouattara et Bédié.

Source : SERENTI NEWS