POLITIQUE

Politique/ La guéguerre ouverte entre les responsables RHDP dans le Gbêkê. L’honorable Bema Fofana accusé de division et de troubles dans le parti

A 11 mois des élections présidentielles en côte d’ivoire, le RHPD, parti du président Alassane Ouattara est frappé par des conflits d’intérêt dans la région de Gbêke. La nomination de certains délégués départementaux, communaux et sous-préfectoraux du RHDP semblent ne pas être du goût des autres. Lors d’une rencontre du parti tenue le 3 novembre 2019 à Béoumi, l’honorable Bema Fofana, député bouaké commune est accusé d’avoir tenu des propos de division au sein du parti.

Suite aux propos inadaptés du député de Bouaké quelques jours après les différentes nominations des responsables RHDP de la région du Gbêkè, des délégués au nombre de 07, conduits par Amadou Bamba et Barro Souleymane, tous des délégués associés, ont dans un point de presse tenu le jeudi 07 novembre à Bouaké, dénoncé cet énième acte de rébellion au sein du Rhdp. Face de la presse Amadou Bamba porte-parole des délégués, avec un franc-parler a jugé inadaptés et incohérents les propos de cette autorité qui ne font que mettre l’huile au feu ” Depuis un certains temps, il y a un petit groupe de militants RHDP qui sème le désordre. Ceux-ci cherchent à catégoriser nos régionaux en mettant un au dessus des autres. Ces coordinateurs régionaux ont été nommés et sont tous les trois ministres de notre région mais ce “petit groupe” là, cherche à imposer un aux deux autres ministres dans le Gbêkê. Ce qui naturellement va fragiliser la cohésion entre les militants. Des pétitions frauduleuses ont été lancées avec des signatures que nous ne reconnaissons pas.

On ne veut pas être partisan de ce désordre.” a expliqué Amadou Bamba. Lui succédant , l’honorable Barro Souleymane n’est pas passer par 4 chemins pour citer l’honorable Bema Fofana d’être à la base de ce désordre au sein parti du président Alassane Ouattara, le Rhdp à Bouaké ” Ce qui se passe est extrêmement grave. C’est une rébellion contre le président de la république. Ceux qui sont nommés, c’est le président Ouattara qui a signé ces nominations. Comment un petit groupe dans le Gbêkê peut aller en rébellion contre la signature du président ? C’est intolérable. C’est vraiment grave.Tout le monde ne peut pas être nommé ensemble. Si on est un militant discipliné, on se met à la disposition du parti. Des manipulateurs sont quittés ici pour aller à Béoumi. Des gens comme l’honorable Béma Fofana sont allés à Béoumi pour manipuler l’opinion. Tous ceux qui sont ici sont nommés par le président Ouattara donc on ne peut pas se taire. Tous ceux qui veulent aller contre la décision d’Alassane Ouattara seront combattus et nous allons les combattre ” a martelé l’honorable Barro Souleymane, également délégué communal associé Kôkô. Ils ont enfin tenu à lancer un appel a l’endroit des premiers du Rhdp de Bouaké et ceux d’Abidjan afin qu’elles aient un regard à Bouaké afin l’union puisse revenir pour la conquête du Pouvoir d’état.

Nesta Devinci

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire