POLITIQUE

Reforme de la CEI: Une plateforme de l’opposition appelle à un grand rassemblement

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mercredi 14 mars 2018, Georges Ouégnin, président de la plateforme Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS) a appelé à un grand rassemblement samedi 17 mars prochain à Yopougon, place CP1 en vue de protester pour la reforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

Georges Armand Ouégnin (EDS), Danielle Boni Claverie (URD) et Anaky Kobéna (MFA) ont appelé à un grand rassemblement samedi 17 mars 2018 pour protester contre l’actuelle CEI qu’ils jugent illégale pour organiser une quelconque élection en Côte d’Ivoire. « Des manifestations de rue dès la semaine prochaine. », a ajouté le Pr Georges Armand Ouégnin.

En effet, l’inféodation de l’organe ivoirien en charge des élections a été condamnée par la Cour africaine des Droits de l’Homme et des peuples en son arrêt rendu le 10 novembre 2016. Cette institution africaine lui avait fait injonction de modifier dans un délai de 12 mois à compter du 18 novembre 2016 la loi n°2014-335 du 18 juin 2014 relative à la CEI pour la rendre conforme aux standarts internationaux. Le délai imparti au régime Ouattara étant écoulé depuis le 18 novembre 2017, l’opposition ivoirienne juge donc la CEI illégale et illégitime donc plus habiliter à organiser une quelconque élection dans le pays.

« Face au ‘‘non respect des décisions de justice dans un Etat de droit’’ et au ‘‘passage en force’’, nous appelons le peuple à un sursaut pour prendre en main son destin. », a conclu Georges Armand Ouégnin sous les yeux de Sangaré Aboudrahamane, président du Front populaire ivoirien (FPI), membre de cette plateforme politique.

Cyrille NAHIN

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire