SOCIÉTÉ

Santé / Lutte contre le Coronavirus Covid 19 : Des agents de la santé protestent et annoncent une grève

Photo utilisée juste à titre d'illustration / Archive

Côte d’Ivoire. Pendant que le gouvernement s’apprête à réquisitionner le palais des sports de Treichville ( au sud d’Abidjan) et le complexe sportif Jesse Jackson de Yopougon ( au nord d’Abidjan) pour accueillir les victimes du Coronavirus-Codiv 19 en cas d’explosion du nombre de cas , une partie du personnel soignant elle, s’organise pour arrêter le travail.

Dans une conférence de presse animée le dimanche 29 mars 2020 à Abidjan  et relayée sur les réseaux sociaux, des agents , regroupés au sein de la plate forme des syndicats de la santé et des syndicats associés, ont annoncé une grève  dans les 72 heures (le jeudi 2 avril donc), si leurs préoccupations ne sont pas d’ici là, prises en compte par les autorités compétentes.

Au nombre de 9, leurs revendications sont: La disponibilité des consommables (masques, gants, alcool, gel hydro, javel, système de lavage complet des mains…). L”instauration de prime sanitaire et de motivation particulière des agents de la santé dans le cadre de la lutte contre le Codiv19. La définition d’un circuit clair de suivi du malade, la promotion et l’installation de points de lavage de mains dans les structures sanitaires. La délocalisation d’un local en construction au CHU de Yopougon devant accueillir les malades du Covid 19. La mise à disposition de cartographie des structures sanitaires disposant de respirateurs y compris le privé. L’identification et la diffusion des sites de quarantaine avec une identification complète des patients.  L’adaptation de la définition de cas suspect à l’évolution de la pandémie en Côte d’Ivoire. La mise à disposition (de façon sélective) des laboratoires des hôpitaux , le matériel (utile à la gestion) du Covid 19. La décentralisation effective de l’analyse biologique du Covid 19

Selon les conférenciers du jour, préalablement à leur sortie du dimanche, les membres des différents syndicats concernés s’étaient retrouvés en assemblée générale le samedi 28 mars. C’est cette assemblée qui a pris la décision de cette grève après avoir statué sur les différents points à l’ordre du jour.

A savoir:  le compte rendu d’une rencontre le 20 mars 2020 entre le ministre et les syndicats du santé mettant en exergue la disponibilité du matériel nécessaire à la riposte contre le Codiv 19 dans les dix jours à venir. Le non paiement des salaires des agents contractuels, depuis 6 mois, dans plusieurs structures sanitaires du pays. Le manque criard de matériels élémentaires dans la plupart des structures sanitaires depuis le début de la crise du Covid 19. L’absence de cartographie des sites de quarantaine et des structures disposant de respirateurs. L’insécurité du système sanitaire et un circuit du patient non complètement défini. L’absence notoire d’un cadre de motivation des agents de santé engagés dans cette lutte contre la pandémie du Covid 19. Et, la construction d’un local devant recevoir les malades du Covid 19 à proximité des habitations des internes du CHU de Yopougon.  Les participants à cette réunion syndicale ont décidé de faire des dons aux agents de la santé et de se porter volontaires pour les campagnes de santé relatives à la pandémie.

Certains syndicats du secteurs de la santé ont aussitôt annoncé ne pas être concernés par cette grève. ” La situation actuelle n’étant pas propice” selon un responsable syndical qui dit qu’avec son mouvement, ils ne participeront pas à cette grève.

Blaise BONSIE