POLITIQUE

Un mouvement de l’opposition invite les jeunes à s’inscrire sur la liste électorale

Le mouvement la Coalition patriotique pour l’émergence (CPE)  a fait sa sortie officielle le vendredi 25 mai 2018 à Yopougon,  invitant  l’opposition à prendre part au processus  électoral.

Adiko Johnson président de cette structure  a demandé  aux    jeunes de l’opposition à  prendre désormais  leurs responsabilités  ,  d’éviter    la politique de la chaise vide,  en allant  s’inscrire  massivement  sur le listing électoral qui aura lieu du 18 au 24 juin prochain  et à  participer aux élections locales à venir (municipales et régionales couplées  )  dont la date reste encore inconnue .’’ Nous demandons aux ivoiriens de sortir de l’incivisme ‘’ a-t-il déclaré dans une salle qui a affiché  complet .Des centaines de jeunes issues  de plusieurs partis politiques de l’opposition et des étudiants  ont inondé  la salle qui a refusé du monde.   Donnant le sens de la création de ce mouvement politique  de la gauche, Adiko  Johnson  a dit que sa structure vient combler un vide qui se résume en deux aspects   ‘’ réveiller l’opposition qui sommeille  pendant qu’il y a de la matière,  puis,  l’immobilisme de nos gouvernants qui passent leur temps à chanter les réalisations déjà faites et qui sont vieilles de plusieurs anniversaires ‘’ a-t-il déploré.

‘’ Nous acceptons aujourd’hui de fédérer nos efforts pour habiter la responsabilité  qui est la notre, afin de répondre présent là où nos ainés sont absents, leur absentéisme doit être pour nous une source de motivation continue ‘’  fera t-il remarquer plus loin.

Et que sa structure vient rompre avec le passé en alliant deux visions,  celle de  Laurent Gbagbo incarné par le patriotisme et l’émergence prôné  par Alassane Ouattara.

Le président de la CPE ajoutera que face à ce triste tableau que  présente  la Cote d’Ivoire  sa structure a décidé  ‘’ de tirer la sonnette d’alarme  pour trouver des solutions idoines ‘’.

Rappelons que la révision  du listing électoral et l’inscription des nouveaux majeurs  a  lieu du 18 au 24 juin prochain.  La  structure  Ensemble pour la démocratie et la solidarité ( EDS ) dont  est membre le FPI pro -Sangaré  a appelé  au boycott de ce processus , alors que le camp de Pascal Affi N’Guessan  demande à ses militants d’y prendre part.

Albert Zatté