POLITIQUE

Un nouveau gouvernement sans ‘’ l’onction’’ de Bédié ?

La liste des membres du deuxième  gouvernement  du premier ministre  Gon Coulibaly  a été publiée  ce mardi 10 juillet 2018, après  06 jours d’attente.  36 ministres et 05 secrétaires d’Etat. Ce  nouveau Gouvernement  est le reflet de la crise entre le PDCI et RDR.

Le Gouvernement  Gon II a été finalement rendu public ce mardi  10 juillet 2018.  Contrairement  au premier  qui comptait   29  ministres, celui –ci  est  légèrement   en  hausse avec  36 ministres  dont 10 nouveaux  entrant  et 05 secrétaires d’Etat. Le constat est que depuis l’accession d’Alassane Ouattara  au pouvoir en 2010  il a toujours formé  le  gouvernement  de concert avec son allié et ainé Bédié. Mais pour ce dernier gouvernement  la situation a varié. Les deux personnalités ne seraient  pas entendues sur le choix des ministres.

Bédié dit –on n’aurait pas fait de proposition de ministres. Il aurait laissé la latitude à Ouattara de faire son Gouvernement sans lui  La question de l’alternance politique en 2020 a été le véritable point d’achoppement  entre le  président d’honneur du Rdr et le président du PDCI. Selon nos sources ce gouvernement  a été formé  au forceps après d’intenses tractions  et négociations  entre les responsables du PDCI et du Rdr. Alassane Ouattara aurait envoyé Henriette Diabaté et Kandia Camara  auprès  de Bédié afin de trouver un consensus autour de la  formation du nouveau gouvernement. Mais les négociations auraient échoué. Parce que selon toujours nos informateurs  le président du PDCI aurait refusé  que son cadet  Alassane  Ouattara lui impose une liste de cadres de son parti qui devrait  être nommé.

Conséquence, Bédié aurait renvoyé les envoyés de Ouattara  à leur copie. En clair il  a été demandé  à Bédié  d’adhérer  à l’idée de formation du parti unifié condition, mais il est serait resté inflexible. N’Zueba aurait  décidé de respecter la décision  du bureau politique du Pdci  du 17 juin 2018, selon laquelle  le PDCI est d’accord pour la formation du parti unifié  après  les élections présidentielle de 2020.  Bref, le Gouvernement Gon II porte donc  les stigmates d’une  crise  interne entre les alliés  Pdci et Rdr. Conséquence  Alassane aurait  décidé de faire son gouvernement  sans le soutien de non ainé Bédié  avec les militants PDCI  qui adhèrent   à l’idée de parti unifié, il aurait  donc  nommé des cadres du Pdci  partisans du pari unifié, entre autres  Raymonde Goudou Coffie , Kobenan Adjoumani , Abinan Pascal , Amédé Kouakou , Alain Richard Donwahi  … ainsi que  des responsables  de  petits partis membres du RHDP que son le Pit 01 ministre, l’Udpci  02 ministres, le Mfa 01 ministre.

Le  Rdr parti au pouvoir se taille la part du lion avec 22 ministres. 05 Secrétaires d’Etat ,dont  Moussa Sanogo, Emmanuel  Essis , Siaka Ouattara , Aimée Zebeyou , le Bouillant  Félix Anoblé  partisans du parti unifié .  Ce Gouvernement  Gon II  aurait pour principal objectif de préparer les élections présidentielles de 2020, pour lesquelles  Ouattara  pourrait  briguer un 3è mandat.

Albert  Zatté

 

LES MEMBRES DU NOUVEAU GOUVERNEMENT

1. Premier Ministre, Ministre du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Chef du Gouvernement : M. Amadou Gon COULIBALY

2. Ministre d’Etat, Ministre de la Défense : M. Hamed Bakayaoko
3. Ministre des Affaires Etrangères : M. Amon Marcel TANOH
4. Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique : M. Mabri Toikeusse
5. Ministre de l’Education Nationale, de l’enseignement Technique et de la Formation Professionnelle : Mme Kandia KAMISSOKO CAMARA
6. Garde des Sceaux, Ministre de la Justice : M. Sansan KAMBILE
7. Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Préfet Hors Grade : Sidiki DIAKITE
8. Ministre des Eaux et Forêts: Alain Richard DONWAHI
9. Ministre de l’Intégration Africaine et des Ivoiriens de l’Extérieur : M. Ally COULIBALY
10. Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural : M. Mamadou Sangafowa COULIBALY
11. Ministre des Ressources Animales et Halieutiques : M. Kobenan Kouassi ADJOUMANI
12. Ministre du Plan et du Développement : Mme Nialé KABA
13. Ministre des Transports : M. Amadou KONE
14. Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale : M. Abinan Kouakou Pascal
15. Ministre de l’Economie et des Finances : M. Adama KONE
16. Ministre de la Construction, du logement et de l’urbanisme : M. Bruno KONE
17. Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique : M. Aouélé Eugène Aka
18. Ministre de la Ville : M. Albert François AMICHIA
19. Ministre des mines et de la Géologie : M. Jean-Claude Kouassi
20. Ministre de l’Assainissement et de la Salubrité : Mme Anne Désirée OULOTO
21. Ministre de la Modernisation de l’Administration et de l’Innovation du Service Public : Mme Raymonde Goudou Coffie
22. Ministre de la Culture et de la Francophonie : M. Maurice Kouakou BANDAMAN
23. Ministre de l’équipement et de l’entretien routier : M. Amédé Kouakou
24. Ministre de la Fonction Publique : Issa COULIBALY
25. Ministre du Pétrole et de l’Energie et des Energies Renouvelables : M.Thierry TANOH
26. Ministre de l’Environnement et du Développement Durable : M. Joseph Séka Séka
27. Ministre de la femme, de la famille et de l’Enfant: Mme Ramata Ly BAKAYOKO
28. Ministre de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté : Mme Mariatou Koné
29. Ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME : M. Souleymane DIARRASSOUBA
30. Ministre de l’Artisanat : M. Sidiki Konaté
31. Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste : M. Claude Isaac Dé
32. Ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement : M. Sidi Tiémoko Touré
33. Ministre du Tourisme et des loisirs : M. Siandou FOFANA
34. Ministre des Sports : M. Paulin Danho
35. Ministre de l’hydrolique : M. Laurent TCHAGBA
36. Ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Porte-Parole adjoint du Gouvernement : M. Mamadou TOURE

SECRETARIATS D’ETAT
– Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat : M. Moussa SANOGO
– Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé de la promotion de l’investissement privé : M. Emmanuel Essis Esmel
– Secrétaire d’Etat chargé du service civique : M. Siaka OUATTARA
– Secrétaire d’Etat auprès du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des droits de l’Homme, chargé des droit de l’Homme : Mme Aimée ZEBEYOU
– Secrétaire d’Etat auprès du Ministre du Commerce, de l’industrie et de la promotion des PME, chargé de la promotion des PME : M. Félix ANOBLE

AU TITRE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE
– Ministre auprès du Président de la République chargé des Relations avec les institutions de la Républiques : M. Gilbert Koné KAFANA
– Ministre Conseiller Spécial auprès du Président de la République : M. Abdourahmane CISSE