AFRIQUE & MONDE

Zimbabwe : au moins 1 mort dans des affrontements post-électoraux

Les deux partis candidats revendiquent la victoire aux législatives.

La situation post-électorale dégénère, au Zimbabwe. Mercredi, deux jours après le scrutin finalement remporté par le parti au pouvoir, des rafales d’armes automatiques ont été entendues dans les rues de Harare, la capitale du Zimbabwe. Une manifestation de partisans de l’opposition a dégénéré en incidents avec les forces de sécurité, selon des journalistes de Reuters.

Une tensions accrue par les deux partis, qui ont longtemps revendiqué la victoire. C’est finalement la Zanu-PF, parti au pouvoir depuis 1980, qui a emporté l’élection législative. Le pays attend toujours de connaître le nom de son futur président.

Au moins 1 mort

D’après plusieurs témoins, au moins une personne a été tuée dans ces affrontements. Un hélicoptère de l’armée a également été vu au-dessus de la ville, où les forces de sécurité ont fait usage de grenades lacrymogènes et déployé des blindés pour disperser les manifestants.

Les sympathisants du Mouvement pour le changement démocratique (MDC), le parti du candidat Nelson Chamisa, s’étaient rassemblés après l’annonce de la victoire du parti au pouvoir lors des élections législatives de lundi. Ces élections font suite à la démission en novembre dernier de Robert Mugabe, 93 ans.

Retrouvez cet article sur Yahoo Actualités

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire