SOCIÉTÉ

Bouaké: Affaire Nanan N’Goran Koffi 2, Chef de Canton Faafouè-Gossan demis de ses fonctions, son entourage fait la réplique et clarifie tout

Dans une déclaration produite le vendredi 26 Avril 2019, une dizaine de chefs de village se réclamant du canton Faafouè-Gossan réunis au quartier Kamounoukro de Bouaké avaient demis Koffi N’Guessan Jean dit Nanan N’Goran Koffi2, Chef dudit Canton de ses fonctions.

Fort surpris de la réaction de leurs pairs, l’entourage du chef de canton a tenu à faire une réplique en clarifiant tout sur cette histoire. Dans un point de presse animé par Nanan Gbêkê Konan chef de village de Kouassiblékro, Koffi Alphonse porte-parole et frère du chef canton, de plusieurs notables ainsi que de Kouadio Francois secrétaire du chef canton, la chefferie de Kouassiblékro a apporté un démenti à cette déclaration et dénoncé les malversations et la mascarade orchestrées par ces chefs qui ne jouissent d’aucun pouvoir pour démettre un chef canton.

Expliquant que le chef canton Nanan n’Goran Koffi 2 a été installé selon les us et coutumes, selon les règles de la tradition Baoulé demeure par conséquent le chef canton des Faafouè-Gossan. Son intronisation selon les animateurs du point de presse remonte au 16 octobre 2000 par Lattey Kouassi chef canton de N’Dranouan par ailleurs cousin de Nanan Kouakou Anougbré 3, Roi des Baoulés à Sakassou Walèbo à cette époque et ce conformément à l’exigence des us et coutumes ainsi qu’à leurs règlements. Poursuivant ils ont précisé que ces agissements sont le fruit de mains obscures de certains hommes politiques.  » L’installation du Chef Canton sur la chaise royale ancestrale ici à Kouassiblékro, a été faite en présence de nombreux chefs. Ceux qui étaient à Kamounoukro là-bas et qui ont fait cette déclaration n’ont aucune légitimé. Ils ne peuvent pas démettre un simple chef à plus forte raison un chef canton canton. On les appelle les Apkalofouè (les éclaireurs).

Depuis le 23 Mars 2019 où le chef canton a parlé, des mains politiques s’immiscent dans la royauté pour semer la zizanie  » a expliqué Koffi Alphonse porte parole du chef canton. Une rencontre est prévue dans les prochains jours avec l’ensemble de tous les chefs de village du canton Faafoué-Gosson ainsi que les cantons frères pour mettre fin à ces polémiques qui secouent la cohésion dans le royaume Baoulé.

Nesta Devinci