ÉCONOMIE

C.I / Prix d’achat du cacao aux planteurs: « La bonne nouvelle » d’Adjoumani révélée : 850 F, le Kg

Les producteurs ivoiriens du cacao sont situés depuis le mardi 1er octobre 2019 sur le prix d’achat bord champ de leur produit. Cette date marquant l’ouverture de la grande campagne commerciale qui s’étant jusqu’à fin mars 2020 a comme de tradition été choisie par le Conseil du café-cacao pour l’annonce de ce prix .

« Ce 1er octobre, je déclare l’ouverture de la campagne principale de la commercialisation du cacao pour la campagne 2019-2020 (…) Sur la base des bonnes ventes par anticipation réalisées et tenant compte du solde du cacao à vendre, le prix d’achat garanti aux producteurs est de 825 F contre 750 F pour la campagne précédente » a révélé Lambert Kouassi Konan (le président du conseil d’administration de l’organe de régulation de le filière) qui a pour la circonstance animé une conférence de presse en marge des Journées nationales du cacao et du chocolat (JNCC) qui se tiennent jusqu’au 2 octobre 2019 dans les locaux de la Caistab à Abidjan-Plateau autour du thème :  » les enjeux d’un revenu décent aux producteurs de cacao »

Le ministre de l’agriculture et du développement durable, Kobenan Kouassi Adjoumani, ouvrant cette 6ème édition des JNCC avait parlé le lundi 30 septembre 2019, « de bonne nouvelle » à propos de ce prix. « Demain, je vous invite tous à assister à une grande conférence de presse animée par le président du Conseil d’administration et le directeur général du Conseil café-cacao. Je suis convaincu que demain, vous aurez une bonne nouvelle » avait-il dit, sous un tonnerre d’applaudissements des producteurs qui avaient effectué le déplacement.

Quelques producteurs joints ont dit leur déception face à ce prix qui augmente toutefois de 100 F/Kg  par rapport au prix de la campagne précédente.  » Nous espérons au moins 1000 F le kilogramme » soutiennent-ils, se fondant sur la déclaration faite par le chef de l’Etat, le 6 août 2019 lors de son entretien télévisé (à l’occasion de la célébration de l’indépendance).   » Le 1er octobre prochain, nous augmenterons le prix du cacao, parce que je veux qu’on revienne au prix de 1000 FCFA que nous avons connu en 2015″ avait soutenu Alassane Damane Ouattara

Deuxième producteur mondial derrière la Côte d’Ivoire, le Ghana désormais en harmonie avec son voisin ivoirien dans la gestion du cacao a également lancé sa principale campagne ce même mardi avec un prix minimum garanti au planteur de 920 F, le kg ( 8 240 cedis soit 919 954 FCFA, la tonne) contre 850 F, la campagne écoulée.

Blaise BONSIE