SOCIÉTÉ

Côte d’Ivoire/ Coronavirus, une entreprise qui fait des heureux dans le pays

Abidjan, 18 avril (Event News Tv) | Comme le disait dans le temps un artiste Ivoirien, ” Pendant que ça tue ailleurs nous ont prends pour faire concept mais dans le cas du covid 19 l’on peut se permettre de changer le concept en disant simplement ” pendant que le covid 19 endeuille ailleurs en côte d’Ivoire nous ont prends pour s’enrichir ” Ce n’est désormais plus un secret de polichinelle, le coronavirus un mauvais compagnon qui finit par se révéler en bon maître avec tous les avantages en nature comme en numéraires. Après la décision du port du cache-nez c’est désormais la rué vers les entreprises qui en confectionne et même ceux du secteur informelle c’est à dire les couturiers.

Tous le pays est désormais quadrillé par nos amis vendeurs occasionnelle des cache-nez, gants et autres accessoires de protection contre cette pandémie. Le gel hydro alcoolique qui coûtait dans le temps 1000 est désormais passé à 2000 franc CFA à Abidjan et quel est le sort qui est réservé à l’intérieur du pays s’interrogeait un septuagénaire que nous avons rencontré à Abidjan. Dame Coulibaly ne manque pas d’ironiser en disant en langue malinké, ” la maladie doit encore durée parce-que depuis j’ai commencé le commerce c’est maintenant je rentre avec au moins 30000 fr cfa à la maison. Les autorités ivoirienne sont-elles désormais rentré dans le business du moment ? Après l’appel à la solidarité du chef de l’État Ivoirien Alassane Ouattara ,tous les programmes des ministres du gouvernement Gon Coulibaly c’est la réception des dons des personnes de personnes de bonnes volontés.

Au ministère de la santé et de l’hygiène publique, le quotidien du docteur Eugène Aka Ahouele c’est la réception des dons même si ça grogne dans le corps médical pour faute de manque de matériel de protection. Alors où va les dons reçu par le premier responsable de ce département ministériel ? Au ministère de la solidarité, c’est le même calendrier les dons à longueur de journée certains même sont présentés sur la chaîne nationales mais ça continu de grogner chez populations car personne ne sait où va les dons. Beaucoup de dons sont fait, certains fatigués de rester dans les magasins se retrouvent sur le marché mais comment? Ont-ils des pieds pour se déplacer? Des Organisations de la société civile interpellent, le cas de la coalition “Ça suffit de Roger Youan” Dans une publication sur facebook le président de cette association a produit une déclaration qualifié d’ avertissement citoyen “À tous les gouvernants du monde et singulièrement d’Afrique, que personne ne pense à détourner un centime de l’argent du Coronavirus pour s’offrir des biens matériels et s’offrir un luxe insolent. La durée de vie d’une telle richesse ne dépassera pas celle d’un cache-nez et tous ceux qui s’en rendront coupables traîneront des maladies plus dangereuses que le Covid-19”. A-t-il affirmé avant de parler du cas de son pays. “En Côte d’Ivoire nous notons chaque annonce de don, d’appui et autre montant décaissé dans un petit Carnet ? sécurisé quelque part. On pourra donc faire le point tranquillement si Dieu nous fait la grâce de survivre à cette crise sanitaire… “.

Comme ce leader d’opinion, ils sont nombreux à afficher leur mécontentement quand l’occasion se présente , le cas de Wonde Martin. ” moi je regarde la télé chaque jour et je constate que beaucoup de dons sont fait mais j’ai été sidéré de voir que le même média à montré des dons de l’ARTCI retrouver sur le marché” Pour Issouf Coulibaly c’est les différents dons des entreprises qui servent à nouveau de dons du premier ministre et son épouse Assetou Gon dans les quelques villes du pays. Le préfet d’Abidjan à quand à lui dans une vidéo fustigé le comportement de certaines personnes qui veulent l’utiliser pour avoir des dons et se fait de l’argent. Il est encore temps que le chef de l’État S.E.M Alassane vienne mettre fin aux matchs qui risque de créer encore d’autres situations encore plus difficile que le Covid 19.

Silvère Bossiei

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire