SOCIÉTÉ

Crimes rituels: Un homme assassiné dans un taxi à Angré (Cocody), son sexe sectionné et emporté

Le corps sans vie d’un homme a été découvert ce samedi 10 mars 2018 à Abidjan, Cocody, Angré, terminus 81-82. Son sexe sectionné a été et emporté par ses bourreaux.

L’information circule sur la toile comme à l’accoutumée. « Un individu identifié comme un laveur de véhicule a été retrouvé mort dans un taxi communal communement appelé ‘‘wôrô wôrô’’ » en stationnement depuis un an. Ses organes intimes ont été emportés. », indiquent les internautes. Une information confirmée par les riverains joints par téléphone. Ces derniers précisent que le véhicule abîmé était stationné à l’entrée d’une cité à quelques encablures du groupe scolaire Notre Dame. Nous y reviondrons plus tard avec des sources policières.

La Côte d’Ivoire connait depuis deux mois une vague de crimes rituels perpetrés dans tout le pays. Abidjan, M’bahiakro, Korhogo…une quarantaine de cas d’enlèvement enrégistrée par la Police, les découvertes macabres se succèdent les unes après les autres. Les avis de disparition d’enfants innondent la toile. La rigueur de la loi promise, mercredi 7 mars 2018, par le Président Ouattara aux auteurs de ces crimes odieux semble n’éffrayer personne. La série des crimes rituels se poursuit dans une indifférence des autorités étatiques qui fait croire à certains citoyens une complicité.

Cyrille NAHIN