POLITIQUE

Crise au FPI: Affi N’Guessan perd un soutien

Depuis sa sortie de la Maison d’arrêt  et de correction d’Abidjan (MACA) le 15 janvier 2018, Mohamed Sam Jichi alias Sam l’Africain président du parti politique Nacip (Nouvelle alliance pour la Côte d’Ivoire) ,  semble avoir changé  de position dans la crise qui secoue le parti de Laurent Gbagbo.

Toute porte à croire que  le parti de  Sam l’Africain n’est  plus l’allié de la branche du FPI dirigée par Affi.  Sam l’Africain a  rejoint le camp d’Aboudramane Sangaré.  En tout cas, le  président de la NACIP  n’est plus visible  aux côtés de Pascal Affi N’Guessan  depuis sa sortie de prison. Sam l’Africain a été même  invité à la fête de la liberté organisée  par le FPI conduit Aboudramane  Sangaré, et il était  bien présent à Gagnoa parmi les adversaires  politiques de Affi  N’Guessan.

Le président de la NACIP   avant son arrestation   était  toujours très  actif aux côtés    de Pascal Affi ,  ne fait plus signe de vie aux différentes  rencontres organisées  par le  Député de Bongouanou.

A l’aube des élections sénatoriales Pascal Affi N’guessan et un  groupe de présidents  de partis politiques de l’opposition avaient mis sur pied une coalition pour exiger la révision de la CEI.  Là   encore Sam l’Africain n’a pas soutenu son  allié d’hier.  A sa sortie de prison Sam l’Africain a  même reçu la visite de Dahi Nestor le leader de la jeunesse du FPI  pro -Sangaré, libéré 02 jours avant lui.

Sam l’Africain avait été arrêté le 11 mars 2017 après  un meeting tenu à Abidjan – Yopougon  pour dit -on ‘’ injures et diffamations ‘’,  il  a été   libéré le 15 janvier 2018 après  avoir  passé 10 mois en prison. Il a rendu visite  au président Gbagbo à la CPI. Son témoignage en faveur du leader du FPI à la CPI  a augmenté de sa côte de popularité.

 

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire