POLITIQUE

Dépôt de candidature de Guillaume Soro/Naminata Koné : « C’est un acte de bravoure »

«Chose promise, chose faite! Rappelez-vous que notre président avait promis cet acte citoyen qu’il relève aujourd’hui, sans conteste, en raison de la situation socio-politique-juridique du moment, de la bravoure d’un homme de conviction et de détermination », a souligné Naminata Koné, épouse Zié, coordonnatrice de la délégation GPS de Côte d’Ivoire, à sa sortie audience.

Selon elle, par cet acte de bravoure politique, Guillaume Soro nourrie fermement la volonté d’accéder au pouvoir d’État afin de contribuer, pour de vrai, à l’avènement d’une nouvelle Côte d’Ivoire qui ne soit pas en conflit avec les lois et surtout dans l’union retrouvée de ses dignes filles et fils. « Nous avons été honorés de déposer le dossier de candidature du président de Générations et peuples solidaires (Gps), l’ancien Premier ministre et président de l’Assemblée nationale, Guillaume Kigbafori Soro, ce jour, à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. Faut-il rappeler qu’il était le premier candidat déclaré ? Ce qui lui a valu la déferlante attaque injustifiée que les communautés nationales et internationales ont constaté », a-t-elle fait remarquer.

Notons une ambiance carnavalesque, fanfare, coup sifflet pour l’exécution de l’Abidjanaise, l’hymne nationale de Côte d’Ivoire. Disons-le tout net, le dépôt de la candidature de Guillaume Soro était aux allures d’une fête populaire. Les nombreux disciples de l’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire ont manifesté gaiement dans le périmètre de la Commission électorale indépendante (Cei). La chaleur du soleil au zénith n’a pas été un frein à cette « fête » des partisans de Guillaume Soro.

Un peu plus tôt dans la matinée, les pro-Gbagbo se sont livrés à cette « foire », sous l’oeil vigilant des éléments des forces de l’ordre, sans heurts.

SILVERE BOSSIEI