SPORT

Foot / CHAN 2018 : La Côte d’Ivoire déçue mais pas découragée

C’est encore fois sans la tête des grands jours que Kamara Ibrahim s’est présenté en conférence de presse. Le technicien ivoirien déçu du résultat mais aussi du comportement de ses joueurs espère un sursaut d’orgueil lors du troisième match. Celui de l’honneur.

« Nous étions venus pour faire un résultat autre que celui là. Il fallait mettre des buts et on a manqué d’efficacité encore une fois. On n’a pas réussi à percuter dans les couloirs. Ça a marché dans les premières minutes mais on n’a pas insisté. Et en face, il y avait une belle équipe de la Zambie qui nous a posé d’énormes problèmes ». Un tableau plutôt sombre qui n’offrait aucune chance aux Eléphants de se sortir de l’étau des Chipolopolos. Et ce, même si « on sentait qu’il y avait de la place pour réaliser quelque chose. Mais il a manqué du métier à la jeune équipe que nous avons constitué. Parce que nous nos projetons également déjà pour les J.O de 2020 », révélé le technicien ivoirien.

Mais avant la déception dans le camp orange est palpable, même s’il faudra se retrousser les manches pour faire honneur au pays lors du dernier match de groupe face à l’Ouganda. « Nous sommes déçus mais pas découragés. Le dernier match, on va le jouer comme une finale parce qu’il n’est pas question pour nous de quitter la compétition sans un petit sourire », a conclu Kamara Ibrahim qui va suivre avec attention la rencontre Ouganda-Namibie. Car une victoire des Ougandais relancerait l’espoir côté ivoirien.

Patrick GUITEY (sport-ivoire.ci)