SOCIÉTÉ

Le Révérend Ediemou Jacob fait des révélations sur la réconciliation nationale, sa paroisse cambriolée

Le Révérend  Pasteur  Ediemou Blin Jacob   a profité de la fête de Pentecôte pour organiser une formation à l’intention des  ses chargés  de paroisses  et fait une adresse aux populations ivoiriennes. C’était le samedi 19 mai 2018 à la paroisse Saint Raphael de Vridi  (Port -Bouet ).

Pour le Révérend Pasteur  Ediemou  Blin   Jacob,  la vraie réconciliation entre les ivoiriens doit passer nécessairement par Dieu, il faut nécessairement recourir  à   Dieu  pour  obtenir  la paix et la réconciliation  en Côte d’Ivoire , a-t-il révélé .  Pour lui seul Dieu pourra unir les ivoiriens.

Avant d’inviter plus loin les ivoiriens à cultiver l’amour et le respect mutuel, tout cela concourt  à une paix et réconciliation  durable, dira t-il.  Avant d’affirmer que le mois de mai 2018 est un mois atypique.  Car cette année  la fête  chrétienne Pentecôte, coïncide   avec  celle  du Ramadan   qui est une fête  musulmane,  c’ est une belle  opportunité à saisir par les ivoiriens pour s’unir, car cette coïncidence  est une occasion  d’unité d’amour et de partage entre les ivoiriens  .

Le Révérend  Ediemou Jacob    a invité également les fidèles de l’Eglise du Christianisme  Céleste à l’unité autour des textes qui régissent le fonctionnement de l’Eglise.  ‘’ Dieu a envoyé Oschoffa pour fonder une église où Dieu seul doit être adoré. Le saint esprit est notre seule force. C’est ce que Jésus a dit à Oschoffa. Mais l’amour de l’argent, le non-respect des commandements vont faire égarer beaucoup sur la voie de Dieu’’.  dira t-il .

A cette occasion il a annoncé  que son bureau qui se trouve au sein de la paroisse mère   Saint Raphael  a été cambriolé dans la nuit du vendredi 04 au samedi 05 mai 2018.  Des ordinateurs ont été emportés.  Le vol s’est fait sans effraction, les portes n’ont pas été défoncées. La police est arrivée sur les lieux pour faire le constat et a ouvert des enquêtes. Le Révérend  Ediemou Blin Jacob a dit que ce n’est pas la première fois que son Eglise est victime de vol, il se remet à Dieu qui est le seul juge.

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire