POLITIQUE

Man: Après le choix de Gon, Mabri reveille le volcan des montagnes.

Après le choix du RHDP porté sur Amadou Gon Coulibaly comme candidat aux prochaines presidentielles, Albert Mabri Toikeusse a, le samedi 14 mars, reuni ses parents à sa résidence de 21h à 22h30. Alors que l’on croyait qu’il cracherait du feu, le fils de feu le général Guei Robert a opté pour le bon ton et le dialogue. Cette rencontre qui était très attendu par l’ensemble des coordonateurs et structures de l’UDPCI et même de Sia André, vice président du FPI a laissé chacun sur sa faim. <<(…) je me porte très bien, chers parents et merci pour tout le soutien. Vous avez entendu beaucoup de choses et cela fait parti de la vie politique… On peut ne pas se comprendre et se revoir pour dialoguer. Je reste fondamentalement attaché à ma volonté de ne jamais trahir.
Les Dan disent que la parole que l’on prononce en plantant l’arrachide, est la même que l’on prononce en la recoltant. Quand dans un debat on ne se comprend pas, on tire les leçons et on s’ouvre à nouveau au dialogue>> introduit Mabri Toikeusse. Selon lui, ce que Man doit retenir est sa determination à ne jamais trahir parce qu’il à la parole donnée. <<(…) Moi je vais appliquer jusqu’au bout, ce que nous avons dit à Yamoussoukro. J’ attends ceux qui veulent en parler avec moi. Mais s’il ya des gens qui veulent prendre des racoursis, c’est leur problème.
Pour le reste, on fait confiance à Dieu >>, se console t-il. C’est pourquoi, demande t-il à ses parents, beaucoup de prières. Surtout aux femmes d’être plus actives. Et faire remarquer qu’en politique, cest le travail qui paie. C’est pourquoi, Mabri appelle chacun à travailler pour la paix dans  notre pays, à rassembler d’avantage les ivoiriens, à donner, à la Côte d’ivoire, la chance de se retrouver, dans la confiance, l’union et la fraternité. Puisse que pour Mabri le dialogue continu, il souhaite qu’il plaise à Dieu de faire rejaillir, à partir de Man, la paix sur la Côte d’Ivoire.
En tout cas, tout le monde s’attendait à un discours de feu de la part du fils prodige des montagnes.

Doumbia Balla Moïse

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire