SOCIÉTÉ

Man: Un atelier de réflexion pour des élections apaisées et sans violence.

l’ONG international freindship service (IFS) en partenariat avec l’ambassade des États-Unis a organisé le lundi 24 septembre 2018 un atelier de réflexion sur la sécurisation et l’organisation d’élections locales apaisée à MAN.

Pour M. Bih Alexis, président de l’ONG IFS,les élections étant sources de conflits, sont ONG veut grâce au soutien des États-Unis limité les dégâts.D’où l’organisation de cet atelier de réflexion sur la sécurisation et l’organisation d’élections locales apaisées. Prenant la parole, Gouassiro Ernest Mathieu, s.g 1 de préfecture a indiqué que se sont les jeunes qui sont généralement utilisés pour propager la violence. C’est pourquoi en appelle t- il à la responsabilité des guides religieux, des chefs traditionnels et des parents pour sensibiliser les jeunes contre les violences.”(…) parlé à vos enfants qui ne sont même pas souvent des électeurs.

La vie d’une nation ne doit pas s’arrêter à une élection. Nous devons bannir de nos langage tout ce qui est violence , parce-que l’apprentissage de l’émergence passe par la non violence ” plaide le secrétaire général 1 de préfecture. Ce sont au total l’ensemble des couches sociales qui ont ensemble réfléchi et fait des recommandations pour des élections locales apaisées.Le patriarche Gonse Pierre et Mme Dohi Guillierie, 6 ème adjoint au maire ont tous plaider pour l’organisation d’élections apaisées et sans violence dans la ville aux murs de pierres . Notons que les recommandations de cet atelier de réflexion seront transmis aux bailleurs qui veilleront à sont application.

Doumbia Balla Moïse

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire