SOCIÉTÉ

Obsèques du père de Hamed Bakayoko / La jeunesse wê aux côtés du ministre d’Etat

L’Union nationale de la jeunesse wê (Unajwê), présidée par Eric Doffo, a présenté, mercredi 14 novembre 2018 ses condoléances au ministre d’Etat, Hamed Bakayoko, ministre de la Défense, suite au rappel à Dieu, jeudi 08 novembre dernier de son père EL Hadj Anliou Bakayoko à Paris.

L’Union nationale de la jeunesse wê n’a pas voulu rester en marge du ministre Hamed Bakayoko en ces instants de grandes douleurs qu’il traverse. Dans la sobriété, le président Eric Doffo, Joel Brouho, Bonwoulou Kevin et Mickael Oula, ont présenté leurs condoléances les plus attristés au Ministre d’Etat Hamed Bakayoko, à la grande famille Bakayoko, à tous les parents et proches de l’illustre disparu.

A l’instar de la jeunesse wê, le corps diplomatique dans toutes sa diversité, a témoigné son soutien au ministre d’Etat. Qatar, Etats-Unis, Maroc, Burundi, Nigéria, Israel, Egypte, Tchad, Libéria, Belgique, Congo, Palestine, Niger, Guinée, Sénégal etc. tous ont eu un message de soutien à l’endroit du ministre d’Etat. Le président Ali Ben Bongo, convalescent, a dépêché un  émissaire auprès de son frère.

Les forces armées de Côte d’Ivoire conduite par le général Touré Sekou, était aux côtés de leur ministre de tutelle. Le minstre De Isaac, proche de Zoumana Bakayoko depuis 1983, la chambre des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire avec à sa tête Nanan Amon Tanoé, roi des N’zima kôtôkô…tous étaient présents cet après midi. La levée de corps prévu jeudi 15 novembre 2018 à IVOSEP, l’inhumation du défunt est annoncée vendredi 16 Novembre 2018 à SEGUELA. Quant à la cérémonie du 7ème jour, elle aura lieu dimanche 18 Novembre 2018  à la Grande Mosquée de la Riviera Golf. Le livre d’or rempli, Eric Doffo et la jeunesse wê seront au domicile de la famille de Sangaré Aboudrahamane pour présenter également leurs condoléances à la famille du défunt président du Front Populaire Ivoirien (FPI), parti de Laurent Gbagbo.

Cyrille NAHIN

 

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire