SPORT

Taekwondo: Passation de grade des clubs de Yopougon

Le Samedi 05 Mai 2018 à 14h, au groupe scolaire la Rutilente 2 sis au quartier cité verte yopougon, s’est tenue la cérémonie de passage de grade du Collectif Des Clubs De Taekwondo De Yopougon (CCTY)

Le Collectif Des Clubs De Taekwondo De Yopougon a entrepris d’évaluer ses élèves-candidats qui étaient au nombre de 166, issus de trois clubs que sont PRAIRIE, MAGIC TKD et LKM.

D’entrée de jeu, Maître KOUAKOU Rudolphe ceinture noire 4e DAN, Président du collectif, a souhaité la bienvenue à l’assistance et aux différents clubs en compétition avant d’exhorter à un esprit sportif pour un bon déroulement des épreuves. Cela, en présence d’une forte délégation du comité AD ‘HOC conduite par MAITRE Aka Ezoua, juriste de formation et 1er vice-président dudit comité, représentant le président Zunon Alain, magistrat hors hiérarchie actuellement en mission. A l’issue des épreuves qui ont porté essentiellement sur les matières théoriques et pratiques, le jury présidé par Maitre Nemlin Alphonse ceinture noire 4eme Dan, formateur-évaluateur national, Directeur Technique et porte-parole du collectif a déclaré admis 154 candidats.

Cet événement grandeur-nature qui a vu la participation des élèves sourds et muets venus de l’institut des aveugles vient redorer le blason du taekwondo dont la fédération traverse une crise qui perdure depuis plus d’un an. Cette cérémonie, selon le porte-parole dudit collectif Maitre Alphonse Nemlin, répondait à la nécessité de redonner au taekwondo ses lettres de noblesse et de déceler de jeunes talents au sein de la grande commune de Yopougon. Il n’a pas manqué d’exprimer sa gratitude aux parents qui ont effectué le déplacement pour encourager leurs enfants. « On n’apprend pas les arts-martiaux pour proférer des injures, manquer de respect aux gens, menacer ses semblables parcequ’on pense avoir un semblant de pouvoir, mais plutôt pour prôner la paix, défendre les plus faibles et être des modèles pour la société», ajouta-t-il en sus.

Aka Ezoua qui supervisait cette cérémonie de passage de grade n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction suite à la réussite de l’événement. «J’encourage les maitres à travailler et à suivre davantage ces jeunes pour qu’ils deviennent des nouveaux Cissé Cheick et des Ruth Gbagbi, afin de pérenniser le Taekwondo Ivoirien.» s’est-t-il réjoui, accompagné de Maitre Dembélé Abel, ceinture noire 6ème Dan, membre de la commission technique, et de Kablan Kan. C’est dans une ambiance bon enfant que le passage de grade a pris fin à 17h30.

Cyrille NAHIN