Accueil » Communiqué/ retour de Gbagbo en Cote d’ Ivoire: La Fidhop appelle a la réconciliation vraie
POLITIQUE

Communiqué/ retour de Gbagbo en Cote d’ Ivoire: La Fidhop appelle a la réconciliation vraie

COMMUNIQUE

LA FIDHOP APPELLE DÉSORMAIS A LA RÉCONCILIATION VRAIE ENCÔTE D’IVOIRE!

Le jeudi 17 juin 2021, à 16h30mns, le Président Laurent GBAGBO a effectivement foulé les pieds sur le territoire ivoirien, en provenance de Bruxelles à bord d’un vol commerciale après dix ans dabsence de la Côte dIvoire. La FIDHOP(la Fondation Ivoirienne pour l’observation et la surveillance des Droits de l’Homme delà vie politique), ne pouvait rester en marge de cet évènement. Car elle n’a eu de cesse de donner de la voix partout, décriant l’injustice faite au président GBAGBO, avec sa déportation à La Haye en novembre 2011, le long et fastidieux procès mené à son encontre la Cour Pénale Internationale et qui s’est parachevé par son acquittement définitif, le 31 mars 2021.

La FIDHOP a donc pu marquer de sa présence cet événement historique, partant de l’aéroport Felix Houphouët Boigny, jusqu’au Quartier Général du Front Populaire Ivoirien (FPI). La FIDHOP a ainsi observée et noté, des dires de Monsieur Koné KATINAN, chargé de la Communication dans le Comité daccueil, que le retour sécurisé du Président Laurent GBAGBO avait fait l’objet d’un partenariat, entre le FPI et les autorités gouvernementales ivoiriennes.

La FIDHOP a encore observé et constaté dans toutes les rues d’Abidjan, une liesse populaire, une ambiance festive, agrémentée de chants et des cris de joie. Ces manifestations de joie se menaient paisiblement et, visiblement,les participants s’étaient imposés une autodiscipline, jusqu’à l’intervention inexpliquée des corps habillés. La FIDHOPa déploré, sur le boulevard menant à laéroport, un déferlement de bombes lacrymogènes et des détonations assourdissantes d’armes à feu, créant des débandades de la marée humaine.

Ce qui a occasionnée graves atteintes à l’intégrité physique chez les personnes présentes sur les lieux. Cette situation a suscité des inquiétudes quant à la sécurité du Président Laurent GBAGBO. La FIDHOPa au surplus, remarqué que les autorités gouvernementales ont brillé de par leur absence au Pavillon présidentiel. Par conséquent, les honneurs dus au Président GBAGBO, en sa qualité d’ancien Chef d’État, n’ont pu lui être rendus. Le passage au Pavillon présidentiel et ses suites ayant fait défaut, l’événement a donc manqué de solennité.

La FIDHOP, au regard de tout ce qui précède, tient à dénoncer le jeu trouble des acteurs politiques, quant à créer une atmosphère sereine, en vue d’amorcer la réconciliation tant espérée par les filles et fils de la Côte d’Ivoire. La FIDHOP adresse enfin, toutes ses félicitations à la population ivoirienne qui, bien qu’elle soit sortie en masse, a fait montre de grande maturité, pour n’avoir pas céder aux provocations et agressions des microbes et autres.

La FIDHOP salue donc le retour au pays du Président Lauren tGBAGBO et scrute l’horizon, dans l’impatience de voir tous les autres exilés rentrer, notamment le retour du PrésidentFondateur de la FIDHOP, Dr BOGA SAKO GERVAIS, qui est attendu à laéroport FHB dAbidjan le vendredi 9 juillet 2021à 16H GMT. Les Ivoiriens attendent désormais louverture dun DIALOGUE républicain, national et inclusif, afin que se concrétise en Côte d’Ivoire, la vraie Réconciliation nationale ! Fait à Abidjan, le 21juin 2021.

Pour le Président de la FIDHOP:

Révérend Jules Marius LATTA

Le Porteparole de la FIDHOP

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire