AFRIQUE & MONDE

Des entrepôts de la Céni attaqués dans l’est de la RDC

“La Céni porte à l’attention de l’opinion nationale que des miliciens non identifiés ont attaqué ses entrepôts situés sur le boulevard Nyamwisi, à Beni-ville, dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 décembre”, écrit le rapporteur de la commission électorale, Jean-Pierre Kalamba, dans un communiqué.

Selon lui, l’attaque a été repoussée par l’armée et la police, et l’un des assaillants a été arrêté.

“Nos matériels sont intacts à l’intérieur [des entrepôts], dont 2.000 machines à voter et d’autres accessoires. Donc les élections auront toujours lieu ici, le 23 décembre”, a déclaré à l’Agence France-Presse le chef d’antenne de la Céni à Beni, Deogratias Mbayahi.

Un incendie s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi dans un entrepôt de la Céni à Kinshasa.

Le sinistre, qui pourrait être d’origine criminelle selon les autorités congolaises, a détruit 80 % des “machines à voter” destinées à la capitale.

Ces machines ont la forme d’un écran tactile qui doit servir à cliquer sur le nom des candidats et à imprimer les bulletins, le jour du vote.

Une partie de l’opposition congolaise rejette cette procédure de vote.

Ouverte le 22 novembre, la campagne en vue du scrutin présidentiel du 23 décembre a été marquée cette semaine par des violences à Lubumbashi, Kalemie (sud-est) et Mbuji-Mayi (centre).

Cinq personnes ont été tuées dans ces violences, selon des organisations non gouvernementales.

Environ 40 millions d’électeurs doivent élire le successeur de Joseph Kabila parmi 21 candidats. Le président sortant, au pouvoir depuis 2001, n’est pas candidat à ce scrutin.

Source BBC AFRIQUE

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire