POLITIQUE

Man: Accusé de mauvaise gestion, l’ex maire assène ses vérités à ses ex alliés du RHDP

A la faveur des échanges de vœux qu’il a eu le vendredi 17 janvier avec les journalistes correspondants de presse de Man, l’ex maire , député de Man commune, Dr Tia André reproche à la nouvelle municipalité dirigée par Aboubacar Fofana de geler tous les projets qu’il a laissé en cours de réalisation

« (…) Le maire actuel prend sur lui, la décision d’annuler tous les mandatements déjà engagés. Le nouvel hôtel de ville ne devait pas être construit parce que le programme triennal était deja fait. Cela va à l’encontre des lois qui régissent les collectivités locales. L’argent qui était destiné à faire des travaux précis a été bloqué et servir à faire autre chose. Les travaux d’intérêt public ont été arrêtés au profit d’un bureau huppé (le nouvel hôtel de ville) dont la construction n’était inscrite au budget trienal. Les fonds du budget alloué à la réalisation d’autres infrastructures ont plutôt servi, à la construction de l’édifice. Ce qui est contraire aux textes qui régissent les colleectites locales. Dans ce cas de figure, l’on pourrait parler de détournement », a souligné Dr Tia André. Allant plus loin, l’ex maire de Man, s’est indigne de la cabale dont sont victimes ses ex collaborateurs en l’occurrence son régisseur et DAF. Ces derniers sont accusé à tort selon lui, de fausses écritures. Cette accusation qui pour l’instant n’est pas porté à son encontre, est le fait de son revirement au PDCI-RDA.

Se prononçant sur l’actualité brûlante dans la ville aux murs de pierres, à savoir, la découverte macabre d’une fosse commune non loin du lycée Moderne 1, l’honorable Tia André, tout en s’inclinant sur les dépouilles des victimes, dit ne pas être surpris. La ville de Man, ayant été, le théâtre des plusieurs affrontements entre FDS et Forces Nouvelles d’alors, les corps des belligérants et civils innocents jonchaient les rues. Nombreux parmi eux ont été enterré de façon peu commode par des riverains, Organisations de secours et autres. Au terme de ses propos, l’ex maire de Man, l’honorable Tia André, a émis le vœu de voir tous les habitants de ce pays, réconcilié et que les joutes électorales qui s’annoncent, se déroulent dans un climat apaisé.

Doumbia Balla Moïse