POLITIQUE

Attaque d’un espace de libre expression à Yopougon/ Ce qui s’est passé, le RDR indexé

L’espace de libre expression  du quartier Gesco (Yopougon)  a été attaqué  le samedi 01 septembre 2018 faisant  de nombreux dégâts matériels et des blessés graves.  Le responsable de l’organisation des espaces de libres expression  (UNAPOCI)  M. Tiédé Ladislas pointe des proches du Chef de l’Etat.

 ‘’ Cette attaque a été perpétrée  par des proches  d’Alassane Ouattara ‘’.  A lâché M. Tiehidé Ladislas président de l’Union Nationale des Agoras, Parlements  et Orateurs de Côte d’Ivoire (UNAPOCI) interrogé ce mardi 04 septembre par Eventnewstv suite à l’attaque de l’espace de libre expression de Yopougon Gesco dénommé ‘’Assoa Adou ‘’ , le samedi 01 septembre 2018 . Précisant toutefois  que  les auteurs de cette attaque ont été bien identifiés.

‘’Ce sont des éléments du RDR ‘’ a-t-il confirmé. Car, poursuit-il   ‘’ Le même  jour de l’attaque dans la matinée un responsable du RDR du nom de Drama Moussa qui est aussi  conseiller de l’Imam de Gesco  est passé sur les lieux pour menacer nos amis. Il leur a demandé de ne plus se réunir  dans cet espace qui est hostile à Alassane Ouattara en leur invitant  de mettre fin à leurs activités promettant clairement de les attaquer….  ‘’. A expliqué le président de l’UNAPOCI.   ‘’ C’est dans l’après-midi après son passage que des éléments lourdement armés de gourdins  et de machettes  sont venus attaquer nos amis qui étaient entrain de faire  leurs échanges ‘’ a t-il poursuivi dans ses explications.  

Faisant ensuite remarquer  au passage que  le bilan de cette  attaque est drastique, car  elle  a occasionné  dira t-il de nombreux dégâts matériels , notamment une centaine de chaises cassées, 02 blessés graves, le matériel de sonorisation , des téléphones portables et d’importants  documents  emportés .Il a ensuite  salué et félicité l’imam du quartier qui  dit –il a prôné  la paix en appelant tout le monde au calme . M. Tiéhedé  Ladislas dit avoir rencontré le responsable  locale du parti d’Alassane Ouattara  qui a proféré des menaces  à ses militants  lui demandant de faire en sorte que les activités de cet espace reprennent.

Appelant ensuite ses militants au calme et à  l’apaisement, invitant toutefois  le Chef de l’Etat  à faire en sorte que  ses militants acceptent  la contradiction gage d’une  vraie démocratie. ’’ On pouvait  répliquer   mais nous en tant que pro- Gbagbo nous sommes dans une logique de réconciliation  et de paix en Côte d’Ivoire ‘’ a-t-il averti.    

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire