SOCIÉTÉ

Chasse aux sorcières à la mairie du plateau, tous les agents contractuels virés

Installé il y a à peine une semaine par un arrêté ministériel, le maire intérimaire de la commune du plateau M. Jacques Yapi, qui remplace l’ex- maire Noel Akossi Bendjo a viré tous les agents contractuels de la mairie.

C’est que, dans une note signé par le directeur des Ressources Humaines, M. Gaspard Kouadio ‘’le maire porte à la connaissance de tous les agents contractuelles exerçants à la mairie du plateau, qu’à compter du lundi 20 aout 2018 il est mis fin à leur contrat.

Par conséquent ils sont priés de libérer tous les postes de travail qu’ils occupent. Il attache du prix au strict respect de la présente note ‘’. Tel est en substance le contenu de la note signifiée aux agents. Mais chose curieuse cette note reste toutefois muette sur le motif du licenciement, ce qui fait dire aux uns et aux autres que ce licenciement massif d’agents à une forte odeur d’un règlement de compte.

Le Maire Akossi Bendjo a été ‘’révoqué’’ le 1er aout dernier lors d’un conseil des ministres accusé de ‘’ mauvaise gestion des fonds de la mairie ‘’ alors qu’il était hors du pays. Son éviction arrive à un moment où son parti le PDCI est en disgrâce avec le parti au pouvoir le RDR. Son remplaçant M. Yapi Jacques qui est aussi issue de la même formation politique que Bendjo est nommé par arrêté ministériel depuis le 13 aout 2018 signé par le ministre de l’Intérieur et de la sécurité. Il est le plus ancien des conseillers municipaux avec plus de 20 années d’ancienneté dans le conseil municipal. L’ex-maire Akossi Bendjo est toujours hors du pays.

Albert Zatté

Ajouter un Commentaire

Cliquez ici pour poster un commentaire